Archive 27 March 2020

Comment bien entretenir ses menuiseries en bois ?

Les menuiseries en bois intéressent de nombreuses générations. Ce fort engouement est probablement dû à leur robustesse et esthétique. Le seul bémol avec ce matériau c’est qu’il nécessite beaucoup d’entretien pour conserver son éclat d’origine. Face aux intempéries, les menuiseries en bois ont tendance à se jaunir. Heureusement, entretenir ces installations est à la portée de tout le monde. Pour vous faciliter la tâche, découvrez dans ce présent article nos conseils pour bien entretenir vos menuiseries en bois.

Les traitements avant pause

Certaines essences de bois se montrent naturellement très robustes dès qu’elles sont débarrassées de leur aubier. On peut citer le chêne, le kotibé, le makoré, le moabi, le movingui, le ninagon, etc. Ces bois sont communément utilisés pour la fabrication de bon nombre de menuiseries. Pourtant, d’autres essences doivent être entretenues pour avoir une grande solidité. Dans cette catégorie, vous avez le curupixa, le pin maritime, le pin sylvestre, le bossé, etc. Ceux-ci ont besoin d’un traitement en usine bien avant la pause. Ce traitement est n’a à faire qu’une seule fois. Cela permet au bois d’être insensibles aux intempéries ainsi qu’aux attaques des insectes comme le termite.

La finition

Le traitement de finition des menuiseries en bois joue un double rôle : l’un sur le plan esthétique et l’autre sur l’aspect de la protection du bois aux différentes intempéries. Certains produits ont été aussi conçus pour protéger les menuiseries contre le bleuissement. Une bonne finition garantit non seulement une bonne tenue de la menuiserie, mais aussi une durée de vie assez allongée.

Notre conseil : orientez votre choix vers un produit de haute qualité afin de garantir une bonne finition de vos menuiseries en bois.

Les différents types de finition des menuiseries en bois

Nombreuses sont les méthodes pour entretenir vos menuiseries en bois. Il est à savoir que ces dernières sont déjà dotées d’une couche primaire ou encore couche de protection provisoire. Généralement, cela consiste au égalisateur de teinte.

Pour entretenir vos menuiseries en bois, vous pouvez appliquer du vernis qui s’agit d’un produit filmogène incolore. Cette solution est très prisée par de nombreux foyers. Aussi, vous pouvez utiliser de la lasure qui est une finition transparente qui permet de laisser voir le veinage du bois. Néanmoins, la lasure existe en de nombreux coloris, ce qui vous permet d’avoir une installation très design. Il est vivement conseillé d’opter pour des couleurs assez vives. Les teintes trop sombres et claires sont à éviter. Une installation à lasure demande un entretien assez fréquent. Il y a aussi la peinture spéciale bois qui permet non seulement d’offrir une esthétique personnalisée à votre installation, mais aussi permet de la conserver contre les différentes intempéries. Pour cette solution, de nombreuses couches sont recommandées.

Voilà vous savez comment entretenir vos menuiseries en bois. Si vous ne sentez pas de taille pour l’opération, il est conseillé de faire recours à un professionnel en la matière afin d’éviter les mauvaises surprises.

Quels conseils pour améliorer son intérieur ?

Il vous est nécessaire de faire en sorte que votre maison soit la plus confortable possible, et plusieurs actions vous permettent d’achever ce but de manière efficace. En outre, si vous souhaitez améliorer votre intérieur, il y a plusieurs aspects de celui-ci que vous aurez à prendre en main.

L’espace occupé par les meubles

Les meubles présents dans la maison viennent occuper un espace spécifique, et il faut prendre compte de cela autant sur l’emplacement précis de chaque meuble que sur la superficie occupée par celui-ci en général. Vous devez voir si l’espace occupé par vos meubles ne pourrait pas être optimisé, soit en repositionnant certains meubles, ou bien en choisissant de remplacer certains d’entre eux par des modèles plus intéressants. Repositionner les meubles permet de faire en sorte que le tout rende plus simple aux personnes de se déplacer, mais également, cela rend possible à la lumière de circuler de manière plus libre dans la maison. Le tout dépend essentiellement du résultat que vous souhaitez obtenir.

Repenser les cloisons

Les cloisons de la maison sont parfois non optimisées, et il pourrait vous être avantageux de faire tomber certaines cloisons pour en mettre en place de nouvelles. Procéder à cela nécessite beaucoup de préparation, dont la conception des plans, mais aussi la mise sur pied de travaux qui aideront à mener cela à bien. Certaines cloisons, si elles s’avèrent également être des murs porteurs, ne peuvent être retirées sans qu’on ne mette en place des piliers qui viendront soutenir le toit ou bien l’étage en dessus. Idéalement, le projet de revoir les cloisons de votre maison doit essentiellement se faire avec l’assistance d’un architecte d’intérieur si vous souhaitez que le tout soit fait de manière convenable.

Utiliser l’espace non utilisé

Dans la maison, il se trouve plusieurs zones dont il est possible de faire l’exploitation en termes d’espace, et ces zones restent généralement non utilisées, alors qu’elles disposent d’un certain potentiel. Parmi ces zones, on peut faire la mention des murs, qui s’étale sur la hauteur, et donc, vous fait disposer d’un espace de rangement qui n’affectera pas le reste de la maison. Pour tirer profit de cette partie de notre domicile, il est nécessaire de se tourner vers des éléments comme les étagères et autres. D’autres zones similaires présentent également les mêmes avantages, comme la partie supérieure des portes.

Favoriser la circulation de la lumière

On minimise un peu trop souvent l’importance de la lumière pour ce qui est du confort au sein de la maison, et pourtant, on doit faire en sorte que celle-ci circule de manière fluide. Plusieurs méthodes vous permettent de faire cela, dont le fait de bien penser l’emplacement et les dimensions des fenêtres. La taille réglementaire pour ces dernières est d’au moins 15% la totalité de l’espace présent sur le mur, pour permettre une luminosité optimale. Outre la taille des fenêtres, les couleurs des murs et objets présents dans la maison viennent également compter, et il est fortement conseillé d’utiliser des couleurs claires pour les zones de la maison où la lumière du jour entre.

Construction neuve, tous les travaux à réaliser

La construction d’un bien immobilier est une action qui nécessite qu’on effectue un certain nombre d’actions pour arriver efficacement à ce but. En outre, tous les travaux ont tous une utilité assez importante, et on doit procéder à ceux-ci généralement dans l’ordre pour que les parties bâties remplissent bien leurs rôles.

Préparer le terrain pour les travaux

Avant de construire la maison elle-même, il est nécessaire que le terrain sur lequel celle-ci va prendre place respecte les normes existantes qui permettront à la construction de bien être dans les règles. Cela peut inclure différentes tâches, comme s’assurer que le terrain soit bien plat, et aussi faire en sorte d’installer les fondations. Ces dernières doivent être pensées de manière à pouvoir convenir à la construction à venir, et plus les murs seront élevés, plus il faudra des fondations solides et profondes. Ainsi, celles-ci peuvent nécessiter qu’on procède à l’utilisation de béton armé pour assurer une bonne solidité de l’ensemble.

Les éléments pour l’assainissement

Une fois que les fondations sont mises en place, on doit maintenant songer aux éléments sanitaires, comme l’arrivée d’eau, mais aussi l’évacuation des eaux usées. Les conditions sous lesquelles vous devez prendre vos décisions dépendent essentiellement de l’emplacement de votre future construction, ainsi que de sa proximité avec les réseaux existants d’égouts et autres éléments sanitaires. Plus le terrain sur lequel votre maison se trouve à une grande distance de ces réseaux, plus il vous est requis de prendre des mesures importantes pour assurer un raccord de l’ensemble à ces éléments.

Construire la structure de base

Les murs et la toiture sont par la suite ce dont vous devez vous inquiéter. Il faut penser les murs de manière à inclure les planchers des étages supérieurs s’il y en a, et il peut être requis de mettre en place différents piliers internes afin de permettre à la structure d’avoir une plus grande stabilité. Pour ce qui est de la toiture, on doit s’assurer que celle-ci soit assez solide, et pour cela, il faut que la charpente mise en place puisse bien respecter les conditions existantes pour ce qui est de leur construction. Ici, vous pouvez vous décider pour un type spécifique de toiture, et chacun viendra avec un ensemble d’avantages et d’inconvénients.

Les travaux de finition

Une fois que tous les éléments les plus lourds sont installés, vous pouvez maintenant procéder à la fabrication et l’installation des éléments qui ne se rapportent pas à la structure. Il s’agit plutôt les éléments qui nous permettront de mener une existence normale dans la maison, comme les escaliers, mais aussi le plancher, les portes et fenêtres, etc. Vous devez aussi vous charger de la pose des cloisons pour les murs, et les travaux qui se rapportent à l’aspect esthétique, comme le fait d’appliquer de la peinture sur ceux-ci, et rendre le tout présentable. Vous pouvez aussi vous charger des actions comme la mise en place d’isolants sur la toiture de la maison, afin de disposer d’une maison qui soit bien efficace sur le plan énergétique.